Forget-me-not

24.07.2016

J’ai décidé de consacrer ce premier article sur les modèles à la robe Forget-me-not.
Cette robe est incontestablement votre chouchou et je suis plus que comblée de son succès.

 

Lorsque je l’ai dessinée et mise au point j’avais envie de fluidité, de féminité et de simplicité. Une robe qui se « pose » délicatement sur soi, qui mette en valeur les courbes féminines tout en étant confortable, et qui puisse se porter de différentes manières: avec une petite paire de sandales tout simples et plates pour aller travailler ou flâner le week-end ou avec une paire de talons pour les journées où l’on a envie d’être plus habillée.

 

 

Dans cet article je vais faire le point sur les différents retours que j'ai reçu, vous donner des conseils et  parler de techniques de réalisation pour aller un peu plus loin que le livret.

LA LONGUEUR

LE premier et essentiel point de déception que j’ai constaté est la longueur de la version A. Vous êtes nombreuses à penser qu’elle est trop courte ! En effet la version A de Forget-me-not est courte mais c’est comme cela que je l’ai voulu.
Peut-être qu’à cause de son ampleur cette longueur a pu vous déranger.
Pour celles qui ne l’ont pas réalisée et qui n’ont pas encore testé je vous conseille donc de rajouter 5 cm (ou plus si vous en avez la possibilité/n'aimez pas les robes courtes) en coupant votre tissu quitte à les enlever au moment de l’essayage avant de faire l'ourlet. Je prends également en compte cette remarque pour une éventuelle modification du patron et pour les nouveaux modèles à venir.

 

Si vous avez déjà réalisé le modèle et que vous le trouvez trop court, vous pouvez défaire l’ourlet (dont la valeur est de 3 cm) et finir le bas du vêtement avec un biais (qui peut être réalisé dans le tissu utilisé). Vous devriez gagner environ 2 cm !

 

La Version B est une robe longue qui arrive entre le mi-mollet et la cheville (sur ma version je l’ai raccourci de 5 cm car je trouve que les robes longues ne me vont pas très bien !). Si vous avez envie d'une version « maxi-dress », filez voir la version de Christine sur son blog « Petits bonheur dans mon atelier », qui a rajouté 30 cm !

LA MANIÈRE DE TAILLER

Les utilisatrices m’ayant fait part de leur expérience ont l’air ravie. Je sais que c’est souvent un point d’inquiétude, mais si vous suivez le tableau de mensuration à l’arrière de la pochette tout se passera bien ! Sachez tout de même que la robe n'est pas trop près du corps, légèrement cintrée avec de l'aisance.

Si vous avez un doute, il est toujours préférable de commencer par faire une toile :)

BESOIN OU NON D’UN FBA ?

J’ai eu deux retours d’utilisatrices et un ajustement pour les poitrines "généreuses" n’est pas nécessaire. Cela ne m'a pas trop étonnée car la coupe n’est pas trop près du corps. La découpe sur le devant permet un léger ajustement de la poitrine et le cintrage au niveau de la taille est très discret. Si vous avez encore un doute n’hésitez pas à faire une toile et surtout filez voir l’article sur le blog d’Auguste et Septembre ici (vous aurez même une petite histoire sur l'origine du nom "Forget-me-not", merci Perrine ;) ).

 

L’ENCOLURE DEVANT

 

L'assemblage du devant et du côté devant au niveau de la découpe et plus particulièrement au niveau de l’encolure a pu laisser des utilisatrices un peu perplexes, à se demander s'il n'y avait pas de décalage.

Pas d'inquiétude, la découpe débute dans l’encolure et il est donc tout à fait normal qu’il y ait un "décalage" entre le côté devant et le devant à ce niveau (un cran situé sur le côté devant symbolise le point d’arrivée du devant). Voici un petit schéma pour une meilleure compréhension !

 

 

 

L’EMBUS POITRINE

Sur le morceau « côté devant » au niveau du point de poitrine un léger embus est donné pour apporter de l’ampleur et du volume à ce niveau et il doit être résorbé (c'est-à-dire rentrer au moment de la couture, et disparaître) lors de l’assemblage avec le devant.
Dans les explications j’y fais allusion très rapidement car il ne devrait y avoir que très peu d’embus (environ 0,3 à 0,5 cm). Répartissez-le sur une dizaine de centimètre de part et d’autre du point de poitrine et tout devrait bien se passer.
Il n'est pas normal d'avoir beaucoup d'embus, si c'est la cas vous pouvez vérifier si vous avez bien respecté les autres crans ou si un des morceaux n’a pas été déformé au moment de la coupe.

 

Pour reprendre l'expression d'une utilisatrice m'ayant contacté, certaines opérations de montage ne sont pas très "photogéniques" :D Voici tout de même deux petits tutos imagés sur la manche tulipe et l'assemblage de l'enforme en fourreau de la version B pour compléter les explications du livrets !
 

L’ASSEMBLAGE DE L’ENFORME AVEC LA MÉTHODE DU FOURREAU

Pour assembler l'enforme de la version B au niveau des emmanchures il faut utiliser la méthode du fourreau : cela peut paraître compliqué mais ça ne l'est pas du tout !

 

Commencez par assembler l'enforme au vêtement par l'encolure, de manière classique, enfilez l'enforme mis à l'envers sur le vêtement mis à l'endroit et alignez les repères: coutures d'épaule, milieu devant, milieu dos, etc .. épinglez :

 

Faites bien coïncider les crans milieu dos et commencez à piquer à ce niveau :

 

Lorsque vous arrivez au niveau de la découpe de l'encolure devant veillez à piquer à l'intérieur du crantage :

 

Dégarnissez les angles :

Retournez votre vêtement sur l'endroit et repassez. Si vous le souhaitez vous pouvez faire un point de maintien autour de l'encolure mais ceci est facultatif. Ce point sera uniquement visible sur l'intérieur:

Pour le faire, retournez le vêtement sur l'envers, et couchez la valeur de couture sur l'enforme, piquez à 1 ou 2 mm de la couture d'assemblage, vous ne pourrez commencer qu'à quelques centimètres du milieu dos :

 

 

 

 

 

Passons aux choses sérieuses pour les emmanchures ;) La technique du fourreau doit être utilisée, en effet si vous assemblez les emmanchures de la même manière que l'encolure il vous sera impossible de retourner votre vêtement à l'endroit une fois votre piqûre effectuée.

Pour commencer, votre vêtement doit être à l'endroit, l'enforme assemblée au niveau de l'encolure, envers contre envers. Les manches ont bien entendu été préalablement montées :

Alignez bien le bas des emmanchures de l'enforme et du vêtement avec comme repère les coutures de côté. À cette étape les bords des emmanchures sont positionnées envers contre envers, vous devez les positionner endroit contre endroit. Passez votre main à l'intérieur du vêtement et pincez le bas de l'emmanchure de l'enforme :

 

Retournez le vêtement à l'envers en positionnant le contour des emmanchures endroit contre endroit:

 

Vous ne pouvez pas épinglez puis assembler votre emmanchures sur tout son pourtour en une seule fois, mais uniquement par moitié, commencez par le devant ou par le dos, ceci n'a pas d'importance  :

 

Piquez à 1 cm, et faites attention à ce que la manche soit bien positionnée à l'intérieur de votre fourreau. Retournez et repassez. Répétez l'opération de l'autre côté.

 

Touche finale : faites un petit point de maintien à la main sur le côté :

FORMATION DES MANCHES TULIPES

 

Petit focus en image sur comment former les manches de la version A pour compléter le croquis du livret.

 

*cran= repère

 

Après avoir formé l'ourlet, froncez les têtes de manches entre chaque cran, il est facile de repérer la manche du dessous qui est plus petite : 

 

Marquez les crans avec un stylo effaçable, il sera plus évident de les repérer :

Réglez chaque tête de manche à la même taille, pour trouver la bonne longueur vous devez la mesurer l'emmanchure de votre robe d'un cran d'emmanchure à l'autre (dos à devant).

 

Passez ensuite la tête de manche du dessous sous la tête de manche du dessus en la faisant tourner, et faites coïncider l'extrémité de cette tête de manche sur la cran correspondant sur la tête de manche du dessus :

 

Alignez les crans correspondants à la couture d'épaule :

 

Pour finir alignez l'extrémité de la manche du dessus au repère correspondant sur la manche du dessous :

 

Avant de monter la manche posez-la à côté de votre vêtement pour facilement repérer sans vous tromper de quel côté la monter :

 

PERSONNALISATIONS

 

* Vous l'auriez sûrement compris les deux versions peuvent être mixées, les petits mancherons s'adaptent bien sûr sur la version courte et les manches tulipes sur la version longue ! Vous pouvez aussi réaliser une version sans manche. N'oubliez pas de couper les enformes correspondants aux manches ! 

 

 * La fermeture de la fente dos : je propose un petit crochet mais vous pouvez également coudre un petit bouton et une bride ou alors un joli ruban ! Vous pouvez aussi faire tout simplement un tout petit point de couture à la main (du moment que votre tête passe, j'ai testé pour ma part en 38 et c'est parfait ! )

 

* j'ai pu découvrir beaucoup de versions dont les découpes avaient été soulignées par un joli passepoil, notamment chez l'annexe dilettante, Addictiph', Lise Tailor et Granit Rose et hortensias bleus, cela ajoute une difficulté supplémentaire notamment au niveau de l'angle mais l'effet est garanti !

 

J'espère que cet article vous aura aidé !

 

Caroline

 



 

Please reload

Posts à l'affiche

Nouveau : les patrons femme PDF

27.03.2018

1/3
Please reload

Posts Récents

September 16, 2019

August 10, 2018

Please reload

Archives